Stéphanie Espinasse

Sophrologue à Rodez en Aveyron

Méthode de travail

La sophrologie s’adresse à tous : Enfants, Adolescents, Adultes, Personnes âgées.

Chaque difficulté de vie peut être abordée :

$

des grandes étapes de vie comme l’enfance, l’adolescence, le devenir parents, le changement de profession, l’approche du vieillissement

$

en passant par le sommeil perturbé ou bien les problèmes de confiance en soi, de concentration, les risques psycho-sociaux

$

ou encore les épreuves de vie à surmonter comme la maladie, la fin de vie, le deuil.

C’est avec une écoute active et positive, une bienveillance, une empathie tout en restant attentive à la déontologie de ma profession que je vous accompagne selon les axes déterminés ensemble, que certainement votre regard fera évoluer.
Il n’y a aucun objectif à atteindre, juste l’acceptation du lâcher prise permettent une lecture plus intériorisée que dans vos habitudes quotidiennes.

La sophrologie est une expérience de la « première fois » à chaque séance qui permet un nouveau regard sur soi, sur les événement de la vie.

Mon approche en tant que sophrologue se fera en deux temps :

$

1ere séance

Le temps de l’échange : Communiquer pour comprendre. C’est le temps de l’anamnèse qui permet de construire l’Alliance indispensable entre le sophrologue et le client afin de comprendre, entendre le besoin et ainsi déterminer ensemble un axe de travail. La sophrologie est un accompagnement personnel dans lequel le client est, et reste, acteur de sa démarche.

Cet accompagnement doit tendre vers plus d’autonomie au fur et à mesure des séances.

$

Séances suivantes

Les séances se décomposent toujours en pré-séance avec un échange verbal qui découlera sur la technique sophrologique. Le travail s’effectue autour de 3 axes : la respiration, le schéma corporel, et la capacité à visualiser. Permettre et installer un relâchement corporel afin de faciliter une lecture émotionnelle plus fine.

Chaque séance s’achève sur l’écrit de ses ressentis qui peut ensuite, au choix du client, être partagé. Le dialogue nourrit chaque moment travaillé et permet ainsi l’évolution de l’axe de travail entendu au départ.

 

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical et ne remplace pas une confrontation médicale.

Pin It on Pinterest